Projet 2015 : Battambang, Cambodge

Pour l’été 2016, l’association a poursuivi sa collaboration  avec la fondation Khmère pour la Justice, la Paix, et le Développement au Cambodge. L’équipe s’est rendue à Battambang 1 mois dans l’orphelinat Peaceful Children Home 2 (PCH2). C’est dans cet orphelinat que l’équipe 214 de GaSole avait apporté son soutien l’année précédente. Le projet cette année reposait toujours sur la volonté d’apporter notre aide afin d’améliorer la vie des orphelins.

Afin d’accomplir cette mission, nous avons récolté des fonds durant l’année scolaire 2015-2016 nous ayant permis de financer des travaux
sur place, mais nous avons également réalisé des activités avec les enfants.

Ainsi, durant le mois que nous avons passé là-bas, nous avons financé les travaux nécessaires à la réhabilitation d’un bassin de rétention d’eau que possédait l’orphelinat. Ceci était le projet principal de notre voyage. En effet, cette réserve d’eau n’était pas au cœur de Battambang même, mais jonchai
t des rizières que possédait l’orphelinat, et qui se situaient à environ 1h de celui-ci. Cette réserve d’eau servait donc à irriguer ces rizières, dont les 37 enfants de l’orphelinat ainsi que les quelques adultes s’occupant d’eux dépendaient afin de se nourrir, mais également à l’irrigation des plantations des 100 familles voisines au bassin. En effet, durant la période sèche, le bassin existant déjà était trop sollicité par rapport à sa capacité de stockage et ne suffisait donc pas à traverser entièrement la saison sèche.  Ainsi, nous avons apporté le budget nécessaire, soit 8800 euros, afin de louer les services d’hommes et les machines nécessaires à son extension. Le but était d’arriver à un bassin de 5000 m3, soit la taille environ de deux piscines olympiques.

Pour s’assurer de l’avancement sans encombre des travaux, nous nous rendions sur le site 3 jours par semaine. Cela nous permettait également d’apporter notre aide aux hommes et femmes de l’orphelinat dans la plantation d’arbres fruitiers, tels que des bananiers ou des manguiers, également destinés à nourrir les orphelins. Le fait de planter ces arbres était aussi une façon de montrer aux familles voisines comment réaliser ces plantations et leur montrer quels bénéfices il était possible d’en tirer. Nous avons aussi mis en terre une haie d’arbre destinée au long terme à protéger les arbres fruitiers notamment des troupeaux environnant.

Outre les travaux réalisés vers les rizières, nous avons également réalisé des travaux de rénovation de l’orphelinat. Ainsi nous sommes devenus des experts de la fabrication de béton à même le sol, de la création de chemins et de dalles grâce à ce béton fraîchement réalisé, de la pose de carrelage, de murets en briques, ou encore de la création d’abris avec structures en bois et toits de paille. Les adultes, et même les enfants, nous montraient comment mener à bien ces différentes tâches puis nous travaillions sous leurs yeux experts jusqu’à l’achèvement de nos tâches.

Le dimanche était jour de repos. Les enfants n’ayant pas cours, c’était l’occasion de leur organiser des activités, plus ou moins folkloriques ! Nous leur avons par exemple à plusieurs reprises concocté des plats européens afin de partager avec eux notre culture. Un dimanche nous avons aussi réalisé des « olympiades » composées de mini-jeux à réaliser par équipes tels que la course en brouette, les chaises musicales, etc. Chaque jour, les enfants partageaient avec nous leur culture également, et certains dimanches ont été l’occasion de réaliser des activités avec eux en dehors de l’orphelinat. Nous sommes notamment allé voir avec les enfants un spectacle de cirque mettant en scène un jeune cambodgien ayant fait un tour en occident. Les enfants nous ont aussi servi de guides afin de visiter des temples et de nous transmettre l’histoire du Cambodge. A deux reprises nous sommes allés jouer avec les enfants sur des sites d’eau : une fois à des cascades naturelles et une autre dans un parc d’attraction où se situait également une piscine.

Peu avant notre départ, a eu lieu un match de foot important pour l’orphelinat car ceux-ci adoraient ce sport et avaient même une équipe composée d’orphelins et d’anciens orphelins de CPH2. Afin de la compléter, il a été proposé à certains d’entre nous de jouer avec eux. A cette occasion, nous avons donc décidé de faire fabriquer des t-shirts de foot pour chaque personne de l’orphelinat, que ce soit adultes ou enfants.

Pour réaliser ce beau projet, nous avons, durant l’année 2015-2016, conduit plusieurs projets en France. Nous avons par exemple plus d’une fois organisé des petits déjeuners lors de grands événements de notre Ecole d’ingénieur, mais nous avons aussi organisé d’autres événements tels qu’un concert de musique en partenariat avec un enseignant de notre école, des stands au marché de Cluny, etc.

Nous avons aussi présenté notre projet via une plateforme de dons participatifs ce qui nous a permis de soulever une partie des fonds nécessaires et de prendre contact avec d’autres associations à but humanitaire. Le Grand Bastringue, festival de Reggae organisé par d’autres élèves de notre Ecole pour GaSole, nous a également apporté un grand soutien.

Nous remercions d’ailleurs toutes les personnes ayant fait un don pour soutenir notre projet, que ce soit via la plateforme Ulule, via une de nos actions menées au cours de l’année, via le Grand Bastringue, ou via un don de particulier ! Sans vous rien de tout cela n’aurait été possible.

Et vu que des images valent mille fois mieux que des mots, nous vous invitons à regarder la vidéo réalisée grâce aux images prises sur place,  ou encore à visiter la galerie d’images de ce projet 2016.